envie-dapprendre-la-quarantaine-ladebloqueuse

Transformer sa vie professionnelle est un souhait pour beaucoup de quarantenaires qui s'ennuient dans un travail qui ne les fait plus vibrer ou simplement parce qu'ils se sentent infidèles à leur rêve de gosse. Une des attitudes clé qui fait toute la différence entre ceux qui réussissent leur projet de changement ou d'évolution professionnelle et les autres... c'est qu'ils sont toujours dans le désir d'apprendre. Pourquoi cette attitude favorise-t-elle la réussite ? Pourquoi les quarantenaires sont-ils concernés plus que d'autres ?

L’envie d’apprendre, un indicateur

L’envie d’apprendre est l’indicateur d’un état d’esprit apte à s’engager dans un changement. Car elle exprime :

  1. Le désir de progresser
  2. La capacité à se remettre en question
  3. L’aptitude à effectuer des efforts et à persévérer
  4. L’ouverture d’esprit

Ces 4 attitudes sont toujours présentes chez ceux qui réussissent à atteindre leurs objectifs.

La quarantaine, un âge clé

A cet âge, une partie de sa vie est déjà bien engagée (famille, amis, job, immobilier …). Les quadras gèrent leurs nombreuses obligations personnelles, tout en occupant des jobs à responsabilité souvent dans des contextes où la pression est forte….

Souvent épuisés, ils n’ont plus d’énergie pour s’ouvrir à autre chose.

Le temps passe…
… l’habitude de ne plus apprendre s’installe,
… chacun reste dans ce qu’il connait ce qui favorise l’apparition de certitudes

Avoir envie d’apprendre ne s’impose pas, bien sur, mais si l’envie s’éteint, y être attentif pour voir ce qu’on peut changer pour la retrouver.

L’éclosion des certitudes, conséquence de l’absence d’envie d’apprendre, conduit le quadra à ne plus oser tester ni se mettre en risque. Il peut avoir la sensation d’emprunter le costume de personnes à qui il s’était promis, plus jeune, de ne jamais ressembler.

Le désir d’apprendre est proche de l’état d’esprit d’entreprendre.

C’est de cette énergie que les quarantenaires ont besoin pour développer la motivation et l’engagement nécessaire pour transformer leur vie professionnelle au XXIème siècle.

L’apprentissage permet aussi le dés-apprentissage de ce qui n’est plus utile comme certaines certitudes.

Stimuler son désir d’apprendre c’est stimuler son désir de changement et trouver de nouvelles idées voire des opportunités.

Pour terminer cet article écrit juste après la victoire des Bleus 2018, je reprends une phrase de Didier Deschamps, leur entraineur :

Les joueurs de l’équipe avaient envie d’apprendre !
Vous avez envie de retrouver l'envie d'apprendre au quotidien pour piloter votre vie professionnelle, profitez de l'offre Coup de pouce avant l'été : Plan d'action, je vous propose une séance diagnostic gratuite de 30 minutes au téléphone pour en parler.