quand tout va bien dans sa vie professionnelle - la debloqueuse

On parle toujours de ce qui ne va pas, mais quand tout va bien dans son job, à partir de la quarantaine, c’est le meilleur moment de se poser pour préparer la suite. Que faut-il prendre en compte ? Quelles démarches ? La Débloqueuse vous propose d’abord de sortir de votre zone de confort pour vous préparer à accueillir les changements quels qu’ils soient.

Goutez, profitez, savourez … Mais ne vous endormez pas !

On le sait tous… et on ne le fait pas pourquoi ? Parce qu’on croit que cela va durer…

Or, la vie est mouvement.

Ce qui signifie l’arrivée incessante de nouveautés dans notre vie professionnelle comme de :

  • nouveaux acteurs, concurrents, process, business, produits…
  • nouvelles organisations, règles du jeu économiques, méthodes,…

C’est cyclique, imprévisible ou prévisible …et fait partie du contexte à intégrer dans la vision de son job.

On ne prête qu’aux riches

J’adore cette histoire que raconte Jamel Debouze

Depuis que je suis riche on veut m’offrir des jeans alors que quand j’en avais vraiment besoin et que j’étais pauvre, pour en porter je devais les voler… !

Elle dit d’une autre façon qu’on ne prête qu’aux riches.

La leçon à en tirer c’est quand tout va bien dans sa vie professionnelle qu’il faut consacrer du temps à préparer la suite !

Anticiper son évolution professionnelle

 C’est d’abord se questionner sous différents angles en s’interrogeant sur l’adéquation entre :

  • ses envies, ses désirs, ses besoins, ses ambitions,
  • ses compétences et aptitudes,
  • ses engagements personnels, sa vie perso,
  • l’environnement, le contexte, le système de l’entreprise

et la construction de son avenir professionnel.

Parfois on se débrouille très bien tout seul pour réfléchir, d’autres fois il est préférable de se faire aider par un professionnel (coach,…) pour éviter de tourner en rond et analyser sa situation professionnelle avec recul dans un principe de réalité.

Il est si facile de s’aveugler quand tout va bien.

Sortir de sa zone de confort

Aller voir ce qui se passe ailleurs, à l’extérieur de son périmètre… Observer les changements que vivent d’autres salariés dans des entreprises de la même taille, ou ceux auxquels sont confrontés d’autres entrepreneurs, si vous êtes entrepreneur… Découvrir les nouvelles réactions du marché, les nouveaux outils, les évolutions des organisations…

Être curieux, être ouvert c’est plus facile quand tout va bien

En plus, faire faire bouger ses méninges, agiter ses neurones ça crée de nouvelles connexions qui favorisent l’agilité et l’adaptabilité.

Devenir l’architecte de sa vie

Le monde change vite, très vite au XXIème siècle. La responsabilité de chacun est d’être suffisamment ouvert et curieux pour s’intéresser et chercher à comprendre les enjeux des évolutions, leurs avantages, leurs inconvénients et commencer à se construire son propre point de vue, sans pression.

Se créer l’habitude de regarder ce qui se passe à l’extérieur de sa zone de confort

La curiosité favorise une ouverture d’esprit et une sérénité qui permettent de se positionner fluidement lors des évolutions et réorganisations dans les différentes structures professionnelles.

Être orienté futur conduit à proposer des solutions et non à créer des problèmes

Avoir un coup d’avance donne toujours plus de confort, diminue les peurs et surtout aide à s’engager dans des nouveaux projets professionnels même s’ils surprennent parfois.

Se questionner ou être curieux quand tout va bien c’est témoigner d’un état d’esprit centré sur l’avenir et le futur. C’est renforcer sa confiance en soi, l’estime de soi et l’affirmation de soi. Ces trois attitudes aident à voir et saisir les opportunités professionnelles et à se positionner pour être architecte de sa vie.


Si vous êtes motivé(e) pour devenir l'architecte de votre vie, demandez une session diagnostic gratuite par téléphone d'une durée de 30 minutes en cliquant sur le bouton ci-dessous...