devenir-fleur-desert-ladebloqueuse-marie-laure-voisard

La photo de cette fleur jaune m’a rappelé un trek dans le désert du Sinaï il y a quelques années. Durant une longue marche sous le cagnard, fatiguée, transpirante, j’avançais de façon automatique. A un moment, j’ai baissé les yeux et découvert une petite fleur qui jaillissait du sable et des roches. Elle avait échappé par miracle au piétinement des personnes qui me devançaient. Un pas de plus et je l’écrasais avec mes chaussures… J’ai prévenu les autres marcheurs… Chacun de s’émerveiller devant cette toute petite fleur sortie de nulle part dans cet univers aride !

Cette graine, posée par le vent sur des pierres, ne savait pas qu’elle deviendrait une fleur…

La graine ne sait pas ce qui va arriver, elle n’a jamais connu de fleur.

Impossible pour elle d’imaginer qu’elle a le pouvoir de fleurir puisqu’elle ne connait pas ce nouvel état d’être.

Tout est dans la graine. Elle peut rester protégée par sa gangue et sommeiller durant des années. Rien ne la menace. Et pourtant, cette petite graine de fleur a osé prendre le risque de pousser et d’aller vers l’inconnu sans savoir ce qu’elle trouverait. Le soleil l’a guidée. Elle a su développer des racines, trouver des ressources pour survivre, se transformer et accéder à la lumière.

La force est contenue dans la graine.

Jolie métaphore me direz-vous ! Elle met en avant le courage d’oser devenir soi-même, aussi bien dans sa vie pro que dans sa vie perso.

 1 – Prendre le risque d’y aller…

2 – Inscrire son projet dans sa vie au quotidien…

3 – Découvrir peu à peu la transformation…

Chacun se transforme en vivant son projet.

#jamaistroptard #construiresonavenir #revedegosse

Quelques nouvelles pour ceux et celles qui me suivent depuis le début de mes blogs

– Pour commencer, je vous présente mes excuses. Pour la première fois en 12 ans je n’ai rien publié sur ce blog depuis 4 mois. Rien ne venait ou ce qui venait ne me convenait pas… Alors j’ai préféré attendre.

– Comme pour tous, l’année 2020 fut riche en expériences. Le pivot vers le digital que j’avais réalisé en 2017 avec La Débloqueuse, s’est avéré une bonne intuition. Je suis passée à la vitesse supérieure en utilisant les algorithmes pour progresser dans ce nouvel écosystème du 21ème siècle.

– Mon premier roman Cerise au Soleil publié en tant qu’#auteurindépendant m’en a donné l’occasion. Il a atteint les 700 exemplaires vendus, au moment où j’écris ce texte… On peut même le commander, depuis octobre, en librairie. J’ose viser les 1 000 maintenant ! La sortie de mon second roman en 2021 donnera une nouvelle vie au premier.

Incroyable ! Jamais je n’aurai osé imaginer cela. Les outils du 21ème siècle offrent une liberté de manœuvre et d’actions sans limite à qui sait être ambitieux, déterminé et patient.

– Mes missions ont évolué. Des personnes assumant leur ambition de réussir leur vie perso et pro me demandent de les accompagner. Le confinement favorise la recherche de sens. Ces personnes désirent rester fidèles à leur singularité tout en déployant leurs ailes,

dans cette période d’incertitude qui va durer, autant être soi-même.

Pour terminer ce texte, je peux vous dire qu’en 2017, l’année où j’ai osé faire pousser ma graine de Débloqueuse, je ne savais pas que 2020 serait pour moi l’année où elle s’épanouirait… et ce n’est pas fini ! Même si le soleil tape dur, je poursuis ma marche curieuse, légère et joyeuse.

Je serai toujours honorée de vous accompagner sur le chemin que la graine de vos aspirations vous invite à oser/à entreprendre : devenir la fleur que vous ne connaissez pas encore !